AD FORMATION
59194 RÂCHES

Téléphone

03 27 91 65 04

06 03 19 79 36
Heures d'ouverture

De 8h30 à 19h00

contact@ad-form.fr

Vous avez installé un outil pour bloquer les publicités. Veuillez le désactiver pour que cette Web App puisse être correctement affichée et configurée.

SST Initiale

PUBLIC 

 

Personnel devant intégrer l’équipe des sauveteurs secouristes du travail de l’entreprise.

 

Nombre de participants :

4 stagiaires au minimum et maximum 10 pour un formateur SST

Si la formation s’adresse à un groupe de plus de 10 personnes, la durée de celle-ci majorée d’une heure par personne supplémentaire. A partir de 15 participants, la session est dédoublée et 2 formateurs sont nécessaires.

 

CATEGORIE D’ACTION

Actions ayant pour objet le développement des compétences des salariés

 

OBJECTIFS DU STAGE

Disposer, dans tous les établissements et sur les chantiers, d’hommes et de femmes en nombre adapté et bien répartis, capables d’intervenir immédiatement et efficacement après tout accident.

(Code du travail Art.R.4224-15 et R.4224-16 nouvelle version).

Pour cela, les Sauveteurs Secouristes du Travail seront capables de :

   Rechercher les risques persistants pour protéger, examiner la victime pour faire alerter et secourir.    Promouvoir la prévention des risques professionnels.

 

AUCUN PRE-REQUIS

 

METHODES ET MOYENS PEDAGOGIQUES  

Exposé théorique en alternance avec des exercices pratiques

Mannequin de simulation, livret de cours, support audiovisuel, défibrillateur

 

DUREE

Au minimum 12 heures auxquelles il faut ajouter, si nécessaire, le temps pour traiter les risques spécifiques de l’entreprise et de la profession. Les temps indiqués sont des temps de face à face pédagogique effectif.

 

INTERVENANT

Formateur SST à jour de sa formation continue

 

VALIDATION

Les critères d’évaluation utilisés pour cette validation sont ceux définis par l’INRS, dans le référentiel de formation des Sauveteurs Secouristes du Travail. Ils sont transcrits dans un document national nommé « Fiche individuelle de suivi et d’évaluation du SST » et utilisés lors de chaque formation. A l’issue de la formation, un Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail (valable 24 mois) sera délivré au candidat qui a fait l’objet d’une évaluation favorable.

 

REFERENCES REGLEMENTAIRES

Articles L4121-1 à L4121-3 et circulaire CNAMTS N°53/2007 du 03/12/2007

 

CONTENU

CONFORME AU REFERENTIEL TECHNIQUE DE L’INRS

 

LE SAUVETAGE-SECOURISME DU TRAVAIL

Identifier son rôle en tant que secouriste

Intérêt de la prévention des risques professionnels

Rôle dans l’entreprise et en dehors de l’entreprise du Sauveteur Secouriste du Travail.

Articulation de son action avec les autres acteurs de la prévention en entreprise. Connaître les éléments fixant le cadre juridique de son intervention.

 

INTERVENIR FACE A UNE SITUATION D’ACCIDENT DU TRAVAIL

 

Rechercher les dangers persistants pour protéger Formation générale à la prévention. 

Le mécanisme de l’accident : appréhender les concepts de danger / phénomène dangereux, situation dangereuse, événement dangereux, dommage, risque …

Connaître les principes de base de la prévention.

Rendre le SST capable de « Protéger » en utilisant les notions développées dans la législation actuelle relative à l’évaluation des risques (code du travail, articles L 230-2 et R 230-1)

Reconnaître, sans s’exposer lui-même, les dangers persistants éventuels qui menacent la victime de l’accident et/ou son environnement.

Éléments de sauvetage et techniques de dégagement d’urgence dans ces situations ou selon les risques propres à l’entreprise.

Dégagement d’urgence par traction de la victime au sol Cas particulier :

Protection des populations en cas d’alerte : la sirène

 

Examiner la victime et faire alerter

Examiner la(les) victime(s) avant et pour la mise en œuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir. Reconnaitre, suivant un ordre déterminé, la présence d’un ou plusieurs des signes indiquant que la vie de la victime est menacée.

Associer au(x) signe(s) décelé(s) le(s) résultat(s) à atteindre.

Dans le cas où il y a manifestation de plusieurs signes, définir l’ordre de priorité des résultats à atteindre.

De faire alerter ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise

Définir les différents éléments du message d’alerte qui permettront aux secours appelés d’organiser leur intervention 

Prévenir les secours adaptés, en fonction de l’organisation des secours de l’établissement. Organiser l’accès des secours sur les lieux de l’accident, le plus près possible de la victime.

 

Secourir

 

Face à une situation de d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :

 

•       Déterminer l’action à effectuer pour obtenir le résultat à atteindre, que l’on a déduit de l’examen préalable.

•       Mettre en œuvre l’action choisie en se référant à la technique préconisée.

•       Vérifier, par observation de la victime, l’atteinte et la persistance du résultat attendu et l’apparition de nouveaux signes indiquant que la vie de la victime est menacée, jusqu’à sa prise en charge par les secours spécialisés.

 

La victime saigne abondamment La victime s’étouffe La victime répond, elle se plaint de sensations pénibles et/ou présente des signes anormaux La victime répond, elle se plaint de brûlures La victime répond, elle se plaint d’une douleur qui empêche certains mouvements La victime répond, elle se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment  La victime ne répond pas mais respire La victime ne respire plus (réanimation cardio-pulmonaire) Utilisation du défibrillateur automatique

 

METTRE EN APPLICATION SES COMPETENCES DE SST DANS LA PREVENTION DANS SON ENTREPRISE

Protéger à prévenir

Repérer les dangers dans une situation de travail

Identifier les dangers dans la situation concernée

Repérer les personnes qui pourraient être exposées aux dangers identifiés 

Supprimer ou isoler des dangers, dans la limite de son champ de compétence, de son autonomie et dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention.

Définir les actions de prévention ou de protection à réaliser permettant la suppression éventuelle du (des) danger(s) identifié(s)

 Mettre en œuvre les actions de prévention ou de protection définies précédemment.

 

Faire alerter et informer

 

Face à une situation de travail, le sauveteur-secouriste du travail doit être capable de :

Rendre compte sur les dangers identifiés et sur les actions éventuellement mises en œuvre à son responsable hiérarchique et/ou le(s) personne(s) chargée(s) de prévention dans l’établissement.

 

ORGANISME HABILITE PAR L’INRS POUR LA FORMATION SST N°187/2011/SST-1/4 

Lille, Lens, Valenciennes, Douai, Lesquin, Tourcoing, Roubaix, Cambrai

Prochaines dates :

19 et 20 mai 2016